Guo Xin ou les meilleurs raviolis chinois de Paris

L’une des meilleures adresses parisiennes de dim sum…
Un petit resto de Belleville qui paye pas de mine mais des raviolis chinois comme on n’en a jamais mangé !

En ce jeudi midi plus ou moins ensoleillé, pourquoi se ruer sur les terrasses blindées ? De toute façon, y a pas de place. Et puis je rêve « gyoza » depuis trois jours, alors c’est parti, on teste le Guo Xin. Un restaurant tout à fait semblable aux enseignes voisines qui battent le pavé de la rue de Belleville, mais une carte assez spécifique : ici, c’est raviolis grillés pour tous les goûts, soupe aux raviolis et petites assiettes de légumes pour accompagner…les raviolis bien sûr !

dd

Pour 5€ en moyenne, on nous sert 15 bouchées. Mais pas n’importe lesquelles, chez Guo Xin elles sont faites maison et cuites minutes, parfois irrégulières, mais tellement bonnes (paroles d’une sacrée connaisseuse en la matière)!

Nous, on en a mangé 45…à deux ! Pour une addition à 14,50€, c’est vraiment THE bonne adresse !

a
a
a
a

Bon à savoir :

Guo Xin
47, rue de Belleville, Paris 19e
M° Belleville, ouvert midi et soir
0142381753
Prix : entre 5€ et 6€ les 15 raviolis

Publicités

Tête à tête avec Romain Tischenko

Jeune cuisinier bourré de talent, Romain Tischenko va faire fureur, c’est sûr ! A l’ardoise de son restaurant Le Galopin (Place Sainte-Marthe, Paris 10e), il propose une cuisine savoureuse, colorée, avec des produits de choix. On valide l’endroit, et le chef !
Petite interview gourmande…

   

Pourquoi as-tu choisi ce restaurant ?
Parce que j’ai grandi à Belleville. Je voulais rester dans ce quartier populaire, c’est un endroit où je prends plaisir à travailler. Quant à la taille du resto, c’est un choix : c’est ma première expérience en tant que chef d’entreprise, je ne voulais pas un restaurant immense.

Qui cuisine avec toi ?
Il y a Alex, il bossait avec moi à Ze Kitchen Galery. Prendre quelqu’un d’autre c’est pour l’instant impossible car la cuisine est trop petite, mais on a prévu de faire des travaux pour avoir plus de place.

En parlant de Ze Kitchen Galerie, tu sais faire le Cappuccino fraise-wasabi(dessert à la carte du restaurant) ?
Moi non, mais Alex oui ! Pourquoi, tu veux la recette ?!

Tu as une belle carte des vins. C’est toi qui l’a faite ?
C’est Max (ndlr : son frère) qui l’a faite, mais j’interviens aussi ! En fait, j’ai des gouts de filles : j’aime bien les vins légers et gouleyants. Lui, c’est tout le contraire, et on est souvent pas d’accord ! Du coup, on a pas mal de références. Et c’est ce que les gens apprécient je pense…

Y a t-il un chef que tu idolâtres ?
Pas vraiment. Il y en a qui ont une personnalité qui me plaît, mais leur cuisine moins. Et vice et versa. Par contre, j’adore les légumes de Passard…sans même y avoir gouté !

Après Top Chef, tu disais vouloir partir en Asie. C’est chose faite ?
Oui, je suis allé à Tokyo et à Kyoto. D’ailleurs, le premier jour où je suis arrivé, je me suis retrouvé à la table d’un bar à sushis entre Hervé This et Pierre Gagnaire. Impressionnant !

Ton restaurant japonais préféré ?
Le Yen (Paris 6e) pour les sobas.

Un plat que tu ne sais pas faire ?
Rien de spécial… Mais je ne suis pas fan de pâtisseries.

Un plat/aliment qui te dégoute ?
J’aime tout ! Je mange de tout, même les abats ! A la limite, le gibier, c’est pas un aliment que j’adore.

Pêche du jour, cébettes grillées, petits pois (photo prise au restaurant le Galopin le jeudi 12 avril 2012)

Blancs de seiche, herbes, agrumes et verdures (photo prise au restaurant Le Galopin le jeudi 12 avril 2012)

Bon à savoir :

Le Galopin
34, rue Sainte-Marthe, Paris 10e
M° Belleville, fermé dimanche et lundi
01 42 06 05 03
Prix : 24€ (déj. entrée, plat, dessert) 44 € (menu du soir, 7 plats)