LA FAMEUSE RILLETTE DE THON

Rien de plus pratique que la rillette de thon pour accompagner un apéro et faire carton plein…

DSC08017

Ingrédients (pour 4pers)                                    Cuisson : aucune ; Prép. : 15min

– 100g de thon blanc au naturel
– 3 cuillères à soupe de mayonnaise
– 4 cuillères à soupe de fromage ail et fines herbes
– 1 brin de ciboulette
– 10 feuilles de menthe
– 1 citron vert
– 1 petit oignon
– 1 pomme Granny Smith
– 5cl d’huile d’olive

Préparation

DSC08001 1. Egouttez le thon. Ciselez l’oignon finement. Epluchez la pomme et ciselez-la également, puis versez un peu de jus de citron dessus pour éviter qu’elle ne noircisse.
Hâchez finement la menthe et ciselez la ciboulette.
KLKL

 

jùùùùùùùù

DSC08007

2. Mélangez au thon : la crème ail et fines herbes, la mayonnaise, l’oignon ciselé, la pomme, la menthe, et la ciboulette. Assaisonnez avec un peu d’huile d’olive et le jus d’un demi citron vert.

Enfin, faites griller quelques toasts pour tartiner la rillette !

Gratin de macaroni aux deux jambons

Un plat pratique si des copains débarquent à la dernière minute à la maison, ou si on doit faire à manger à des marmots et être sûr qu’ils aimeront sans moufter !

DSC07997

Ingrédients (pour 2pers)                                    Cuisson : 25min ; Prep. : 15min

– 150g de macaroni
– 4 tranches de jambon blanc
– 4 tranches de jambon type Serrano
– 30g de gruyère râpé
– 5g de noix de muscade
– 1 bouillon cube (légumes ou volaille)

Pour la béchamelle
– 50cl de lait
– 0,30g de farine
– 0,30g de beurre doux
– 20g de gruyère râpé

Préparation

1. Préchauffez votre four.
Faites bouillir de l’eau avec un bouillon cube. Cuisez les pâtes le temps indiqué sur le paquet : elle doivent être Al Dente. Egouttez-les et rafraîchissez-les à l’eau froide puis réservez-les.

12. Préparez la béchamelle : mettez le beurre à fondre dans une casserole. Ajoutez la farine et mélangez-les à la spatule en bois.
Une fois homogénéisé, laissez le mélange (que l’on appelle « roux ») cuire. Faites tiédir le lait puis, lorsque le roux commence à mousser, versez-y le lait en deux fois, tout en mélangeant au fouet.

2Le mélange épaissit ? Il n’y a pas de grumeaux  ?Vous êtes sur la bonne voie ! Portez-le à ébullition 5/6 minutes puis ajoutez le gruyère râpé, la noix de muscade râpée, du sel et du poivre.
Mélangez les pâtes à la béchamelle.

gyguygyg 

54. Commencez le montage : des pâtes, puis du jambon, puis une nouvelle couche de pâtes, puis l’autre jambon. On peut même ajouter un peu de grugère au-dessus de chaque étage de pâtes. Continuez ainsi de suite tout en faisant attention à ne pas remplir votre plat à gratin jusqu’au bord : la béchamelle, en cuisant, coulera sur les bords de votre plat à vous n’aurez plus qu’à nettoyer votre four complètement… Terminez par une couche de gruyère râpé et enfournez à 180° pendant environ 20minutes.

Astuce : si vous n’avez pas de balance pour peser la farine, sachez que 0,30g = une tasse à espresso remplie. 

Lasagne chèvre-courgette-menthe

Tomates confites, chèvre frais, menthe : une association savoureuse qui ravira les adeptes du sucré salé. Une entrée fraîche et légère qui peut aussi se décliner en plat pour les beaux jours…

Ingrédients (4 pers)    Cuisson : 1h30 ; Prép. : 50min

– Pâte à lasagne (8 feuilles)
– Bouillon cube
– 4 tomates
– 3 grosses courgettes
– 8 tranches fines de poitrines fumées
– 300g de chèvre frais type Chavroux
– 10 feuilles de menthe
– 1 brin de ciboulette
– Sucre en poudre
– Gros sel, poivre, thym
– Huile d’olive
– 20cl de crème liquide

Préparation

Les tomates confites
C’est la première étape, car elle impose une cuisson lente.
1.  Déposez du papier cuisson sur une grille de votre four et préchauffez-le à 120°.
2. Lavez les tomates, enlevez le pédoncule puis coupez-les en 4 quartiers. Epépinez-les, puis étalez ces pétales de tomates sur votre grille, sans les coller.
3. Salez les tomates, sucrez-les avec générosité, puis arrosez-les d’huile d’olive.
4. Déposez deux brins de thym sur la plaque, puis enfournez les tomates dans votre four à 120° pendant 1h30.
5. Une fois confites, égouttez un peu les tomates tout en récupérant le jus que vous laisserez de côté pour l’ultime assaisonnement. Puis débarrasez-les dans une petite assiette.

La crème au chèvre
1. Hâchez finement la menthe et ciselez la ciboulette.
2. Fouettez le chèvre frais pour qu’il ait une texture lisse et crémeuse. Ajoutez les 20cl de crème liquide, une cuillère à soupe d’huile d’olive puis salez et poivrez.
3. Ajoutez les herbes au chèvre puis mélangez le tout.

La lasagne
1. Mettez une grande casserole d’eau à chauffer et ajoutez le bouillon cube.
2. Pendant ce temps, lavez et taillez les courgettes en tranches fines d’environ 5mm. Si vous avez une mandoline, c’est mieux.

3. Une fois que l’eau bout, déposez vos lamelles de courgettes. Cuisez-les quelques minutes, elles doivent rester légèrement croquantes.
4. Une fois cuites, conservez l’eau et débarrassez les courgettes à l’aide d’une écumoire. Déposez-les dans une passoire. Laissez couler un filet d’eau froide dessus pour stopper leur cuisson.
5. Dans la même eau bouillante,  plongez les 8 feuilles de lasagne délicatement. Tournez régulièrement afin éviter qu’elles se collent les unes contre les autres.
6. Une fois cuites (voire temps de cuisson sur votre paquet, cela dépend des marques), déposez-les dans une passoire en procédant de la même manière que pour les courgettes.
7. Enfin, faites grillez la poitrine fumée dans une poêle avec de l’huile d’olive bien chaude. Faites un aller-retour puis déposez-les sur du papier absorbant.


Le montage

1. Préparez un petit bol remplit d’huile d’olive et un pinceau. Dans un plat de préférence rectangulaire et en verre, badigeonnez le fond d’huile d’olive.
2. Déposez deux feuilles de lasagne huilée dans le plat. (Faites-le pour chaque « étage », cela évite à la lasagne de coller). Ajoutez la crème de chèvre aux herbes, quelques lamelles de courgette, puis une nouvelle serie de lasagne. Cette fois-ci, mettez la crème de chèvre, les tomates confites et la poitrine fumée.
Pour résumer : pâte, huile d’olive, chèvre, courgette, pâte, huile d’olive, chèvre, tomates, poitrine fumée.
Répétez cet ordre jusqu’à ce que la lasagne soit terminée.
3. Placez-la au frais pendant au moins 2h avant de la déguster.
4. Une fois montée, assaisonnez-la avec un peu d’huile d’olive, de fleur de sel et du jus des tomates confites.

Il ne reste plus qu’à couper la lasagne en 4 parts et à la savourer !

Nouilles sautées au poulet

Envie d’un peu d’exotisme ? Voici un plat qui nécessite un peu de patience, mais qui s’avère très pratique lorsque l’on reçoit beaucoup de monde. Les nouilles sautées font généralement fureur, et chacun peut y mettre sa touche personnelle ! Essayez ma recette, testée, approuvée, et vite dégustée !

DSC07092                        

Ingrédients (pour 4 pers)                        cuisson : 20min ; prép. 40min
– 500g de blancs de poulet
– 2 courgettes moyennes
– 3 carottes moyennes
– 2 gros oignons
– 250g de nouilles asiatiques type soba
– 30ml de sauce soja
– 2 cuillères à café de sucre en poudre
– 10g de gingembre
–  Huile de tournesol

Préparation

1. Trempez les nouilles asiatiques dans de l’eau tiède jusqu’à ce qu’elles se détachent les unes des autres.
Lavez, épluchez et taillez les légumes en fines lamelles. Faites de même avec le poulet, en prenant soin d’obtenir des tranches fines. Hachez le gingembre et réservez au frais.

2. Faites chauffer l’huile dans une sauteuse ou un wok. Jetez-y les oignons. Une fois cuits, débarrassez-les. Remettez de l’huile à chauffer puis cuisez de la même manière les carottes et les courgettes. Ajoutez un peu d’huile à chauffer et faites cuire le poulet avec : le gingembre haché, la sauce soja, le sucre en poudre, du sel et du poivre.
fgfgf
3. Ajoutez tous les légumes au poulet, puis les nouilles. Assaisonnez avec encore un peu de sauce soja. Dégustez, c’est prêt !
Pour varier les plaisirs, vous pouvez y mettre quelques zestes de citron, un peu de piment ou encore des lamelles de poireaux…

Risotto crevettes et asperges vertes

Elles nous font de l’oeil depuis déjà plus d’un mois sur les étals, c’est le moment de profiter des asperges !
Associez-les à un risotto aux crevettes et vous ferez carton plein auprès de vos invités. C’est testé, approuvé, et dévoré en un temps record !

Ingrédients (pour 2 pers)                           Cuisson : 30min ; Prép. : 20min
Pour le bouillon:                                           Pour le risotto:
Crevettes roses (20pièces)                            Carcasse des crevettes
Pointes d’asperges vertes (12 pièces)            1 oignon
Riz pour risotto                                            1 carotte
1 échalotte                                                   15cl de vin blanc sec
20g de gingembre frais                                20g de concentré de tomate
15ml de crème liquide                                  Fumet de poisson (poudre)
5cl de vin blanc sec                                      Thym, laurier
Parmesan râpé                                              Huile d’olive
Huile d’olive

Le bouillon
Épluchez les crevettes roses et conservez leur carcasse.
Épluchez et taillez grossièrement l’oignon et la carotte. Faites chauffer l’huile dans votre casserole.
Jetez-y les carcasses de crevettes, faites dorer et écrasez-les bien, n’ayez pas peur de les défigurer !
Débarrassez-les sans racler le fond de la casserole, qui doit contenir les sucs.
Faites chauffer encore un peu d’huile d’olive puis ajoutez l’oignon et la carotte coupés. Laissez cuire environ 2minutes.
Reversez les carcasses de crevettes et déglacez avec les 15cl de vin blanc.
Une fois le vin blanc évaporé, salez, poivrez, et ajoutez le concentré de tomate puis le fumet de poisson dilué dans de l’eau tiède. Il doit recouvrir les carcasses.
Mettez le thym et le laurier et laissez mijoter à feu doux.

Les garnitures
Pendant que le bouillon mijote, mettez une casserole remplie d’eau à chauffer avec du sel.
Lorsque l’eau frémit, plongez-y les pointes d’asperges. Cuisez-les environ 7min pour qu’elles soient croquantes, puis placez les sous l’eau froide pour stopper leur cuisson.
Ensuite, taillez-les en dés d’environ 1cm. Faites de même pour les crevettes.
Hâchez finement le gingembre.
Lorsque le bouillon à réduit, gouttez-le : s’il est parfumé et assez concentré, passez-le au chinois afin de ne garder que le liquide bien clair.
N’oubliez pas : ne faites pas trop réduire, vous devez en avoir assez pour faire votre risotto !

Le risotto
Ciselez l’échalote finement.
Faites chauffer de l’huile d’olive dans une sauteuse.
Versez l’échalote et le riz dans la sauteuse. Mélangez bien : le riz doit devenir transparent mais ne doit pas colorer !
Sachez qu’à partir de maintenant, vous allez en « avoir plein les bras », car le secret du risotto, c’est de mélanger !
Une fois que les grains sont transparents, déglacez au vin blanc.
Lorsqu’il est évaporé, versez un peu de bouillon de crevettes. Mélangez, le riz doit « boire » le liquide.
Recommencez l’opération jusqu’à l’obtention de grain cuits légèrement croquants.

A table !
Terminez la cuisson en y mettant la crème liquide, le parmesan, les asperges, les crevettes et le gingembre hâché.
Assaisonnez si nécessaire, et mangez tout ! Et oui, un risotto ne se réchauffe pas, car il serait pâteux et nettement moins bon que consommé dans l’immédiat.

Bon appétit !

Par ici les astuces pour un risotto parfait !

Recette de l’osso buco

Idéal lorsqu’on est nombreux à table, on peut le réaliser de plusieurs façons.
Voici une recette facile, encore une fois testée et approuvée…

Ingrédients (pour 2pers)                    Cuisson 50min ; préparation 20min
Huile d’olive
2 carottes
2 oignons
Thym, laurier
20 cl de vin blanc sec
350g de jarret de veau pour osso buco
2 Os à moelle
Farine
2 bouillons cubes
+ paprika et zestes de citron

Légumes
Faites chauffer de l’huile d’olive dans une sauteuse assez grande.
Epluchez 2 carottes et 2 oignons assez gros.
Ciselez les oignons (pour faire des petits cubes). Taillez les carottes en lamelles d’environ 0,5cm, faites-en des bâtonnets puis taillez-les en cubes. L’idéal, c’est d’avoir des oignons et des carottes de la même taille, pour une cuisson homogène.
Mettez dans la sauteuse à feu moyen. Ajoutez du thym et du laurier et mélangez.

Viande
Pendant que les légumes cuisent, enrobez votre viande de farine et tapotez bien pour en enlever l’excédent : cela permettra à la viande de bien colorer.
Déposez les morceaux de viande au centre de la sauteuse et laissez-les cuire env. 3 minutes de chaque côté.
N’hésitez pas à mettre de l’huile d’olive, c’est un plat italien ! Et puis, ça ne doit pas accrocher. Salez et poivrez la viande (sans oublier l’os à moelle !).
Lorsque la viande est bien colorée des deux côtés, enlevez-la et déposez-la sur une assiette.
Déglacez les légumes avec un verre de vin blanc sec. Une fois le vin évaporé, remettez la viande.

Mijoté
Emiettez deux bouillons cubes sur les légumes, mélangez puis ajoutez de l’eau à peu près à hauteur des morceaux de viande. Pour relever un peu le bouillon, vous pouvez ajouter une pointe de paprika.
Couvrez et laissez cuire à feu moyen 15min, puis ajoutez les os à moelle.
Laissez mijoter encore 35 minutes environ, tout en prenant soin d’arroser la viande régulièrement et de la retourner souvent, ainsi que les os à moelle.

Accompagnement
Pendant que la viande mijote, préparez l’accompagnement de votre osso buco.
La tradition milanaise veut qu’il soit dégusté avec un risotto, mais vous pouvez tout simplement le servir avec des spaghettis.
Ici, j’ai choisi un mix entre les deux : du risotto langues d’oiseaux (petites pâtes en forme de grain de riz). Je l’ai préparé comme un risotto classique, mouillé avec le bouillon de la viande, terminé avec du parmesan, une noisette de beurre et un peu de crème. C’est très simple à faire, délicieux et beaucoup moins long qu’un risotto de « riz » !

Savourez !
Pour satisfaire tout le monde : un bon morceau de jarret, un bel os à moelle, du jus sur la viande et des petits légumes un peu partout.
Pour un peu d’originalité, terminez par quelques zestes de citron sur le plat.

PS : pensez à la fleur de sel sur les os et la viande !

Bon appétit !

Cappuccino fraise-wasabi

Dessert surprenant dévoré au restaurant Ze Kitchen Galerie. Coup de cœur gravé dans l’estomac !
Et en plus, une recette vraiment facile…

Ingrédient (4 pers)

Pour la soupe de fraise :
600g de fraises
2 tiges de citronnelles
50g sucre glace

Pour l’émulsion wasabi :
100g de mascarpone
100g de crème liquide
12g de pâte de wasabi
40g sucre glace
1 gousse de vanille

Pour la finition :
4 boules de glace pistache (ou autre)
4 demi-tiges de citronnelle

Recette

Soupe de fraise
Lavez les fraises, égouttez. Réservez 4 fraises pour la décoration et coupez le reste en morceaux. Coupez les tiges de citronnelle en deux dans la longueur puis émincez. Mixez les fraises en morceaux avec la citronnelle et le sucre glace. Passez ce mélange au chinois étamine de préférence (passoire très fine) puis mettez-le au frais.

Émulsion wasabi
Dans un grand saladier, fouettez le mascarpone et la crème liquide avec le wasabi et la vanille grattée jusqu’à ce que le mélange soit onctueux. Ajoutez le sucre glace. L’émulsion doit être légèrement fluide.

Finition
Dans des verres assez larges, versez la soupe de fraise puis, délicatement, l’émulsion. Déposez une boule de glace pistache et quelques lamelles de fraises. Terminez en piquant dans chaque cappuccino un bâton de citronnelle.

Savourez bien frais !

Recette de William Ledeuil tirée de « Ze Kitchen Galerie, produits et recettes créatives » ed. de La Martinière

Pain noir à l’encre de sèche

Une variante  colorée pour dérouter nos convives…

Ingrédients (pour 6 pains à hot dog)

500g de farine
2 sachets de levure de boulangerie
1 C à soupe de sel
1 sachet d’encre de sèche
1 C à soupe de sucre
30 cL d’eau tiède
1 C à soupe d’huile d’olive
1 Oeuf (pour la dorure)

Recette

Mettre la levure à diluer dans l’eau tiède. Dans un batteur électrique,  ajouter la farine et la levure diluée. Battre rapidement, ajouter l’encre de sèche puis le sucre et enfin l’huile d’olive.

Une fois la pâte à pain lisse, homogène et bien élastique, la pétrir et en faire une boule. Déposer la boule de pâte à pain dans un saladier, couvrir d’un torchon et laisser « pousser » pendant 1 heure.

Lorsque la pâte est bien levée, façonner les pains à hot dog. Faire pousser à nouveau 45 minutes.

Dorer les pains avec du jaune d’oeuf et de l’eau (au pinceau). Cuire 25 minutes à 180°.

Bon à savoir : on peut acheter l’encre de sèche en poudre en GMS et épiceries bio.
Profitez de cette recette pour des snacks originaux !

Street food by le M.I.A.M : performances culinaires éphémères bluffantes !

Quand « sortie musicale » rime avec « bonne bouffe »


La soirée 
Street Food Graffiti organisée par le M.I.A.M dans un espace festif et créatif (la Rotonde, Paris Xe), propose  des lives musicaux liés à des démonstrations culinaires musclées : chaque repère « musico-cuisine » est réparti dans le restaurant, créant une ambiance différente à chaque endroit. Les gourmands font la queue pour déguster les plats concoctés par des chefs connus des médias, comme Abdel Alaoui et Gilles Choukroun, qui s’activent en rythme et préparent des snacks du tonnerre :

 

Black Hot dog de veau, pain à l’encre de sèche par Abdel Alaoui

 Ingrédients (4 pers)

4 saucisses de veau
4 pains hot dog (à l’encre de sèche)
4 carrés de vache qui rit
1/2 botte de coriandre
1 C à soupe de miel
1 C à soupe de vinaigre blanc

ds

1 C à café de moutarde
1 gousse d’ail
1 C à soupe de fromage blanc
1 oignon rouge
1 C à soupe de farine
4 cornichons
Ketchup

Recette

Les sauces :
Pour la première, mixer la coriandre effeuillée avec le miel, le vinaigre et la moutarde.
Pour la seconde, mixer l’ail avec la Vache qui rit et le fromage blanc. Saler et poivrer.

La verdure :
Couper l’oignon en deux et l’émincer finement.
Tremper les émincés d’oignons dans de la farine et les faire frire dans une poêle remplie d’huile de tournesol (environ 1 cm) bien chaude. Enlevez vite, ça colore très rapidement !
Emincer les cornichons.

La viande :
Cuire les saucisses de veau sur une grille ou un barbecue (ou dans une casserole d’eau bouillante).

Le montage :
Ouvrir le pain à l’encre de sèche en deux.
Déposer les oignons frits, la saucisse puis les cornichons.
Napper avec les deux sauces et du Ketchup.

Bon appétit ;) !

Burger graffiti cheese par Gilles Choukroun

Un burger au conté, menthe, tomate et roquette dans un pain foccacia…et servit avec des frites maison !

Ah ! Vive la street food revue et corrigée par des chefs qu’on aime, abordable et saine !

Pour plus d’informations sur ces soirées : www.lakitchenmusic.com